Mille Sabords

Mille milliards de mille sabords ! En avant moussaillon pour une course vers l’or, où dés, chance et prise de risque seront des alliés redoutables !
 
Bienvenue dans une époque piratesquejambes de bois, crochets et trésors sont en plein coeur des quotidiens.
Coco et Lolo jeunes pirates à en devenir sont prêts à tout pour parvenir à leur fin. Qui d’entre eux atteindra le premier les 6000 points requis qui lui permettront de devenir le pirate tant espéré et mener un jour leur flotte sur les eaux du monde ?
 
Présentation du jeu pour deux Mille Sabords 

Pourquoi on a jeté notre dévolu sur ce jeu ?

Les jeux de hasard c’est sympa et au moins ça ambiance
Il n’y a pas de tricherie en cours de partie mais surtout on ne sait pas à l’avance qui peut gagner et même jusqu’au bout le suspens est à son comble avec Mille Sabords ! Les deux joueurs partent sur le même pied d’égalité et ça ça nous plaisait bien. 
Puis, qui n’a jamais rêvé d’une vie de pirate ? 
 

Tonnerre de Brest, qu’est-ce donc que ce Mille Sabords ?

Mille Sabords c’est un jeu de dés de chez Gigamic sorti en 2013 créé par Haim Shafir et illustré par José Pedro. 
Le principe de Mille Sabords est simple
Le premier joueur à atteindre les 6000 points minimum requis remporte le magot
Pour ce faire, vous disposez de 8 jolis dés de corsaires et vous avez à disposition également 35 cartes et une carte pour vous aider à compter les points
Il faut allier une audace folle mais aussi une sagesse mesurée pour jouer à Mille Sabords. 
Le dilemme subsiste dans le fait de savoir si on s’arrête là durant son tour où si l’on tente le coup de relancer au risque de tout perdre !
 

Mille milliards de Mille Sabords mais comment on joue ? 

Vous déterminez toujours sans esclandre qui commencera la partie. 
Disposez les 35 cartes Pirates disponibles en une pioche.
Le premier joueur déclenche son tour en retournant une carte, prend connaissance de son pouvoir et lance les 8 dés en même temps.
Le but est de faire des combinaisons de mêmes faces pour scorer un maximum durant chaque tour.
Après son 1er lancer, le joueur peut choisir de s’arrêter ou de poursuivre. 
ATTENTION, il faut obligatoirement sortir un dé pour relancer et avoir toujours au minimum 2 dés en main pour chaque nouveau lancer. 
Le tour se termine quand le joueur décide d’arrêter son tour, il défausse sa carte Pirate et note ses points.
Trop facile non, vous trouvez ? 
La subtilité du jeu arrive avec LA carte de la mort qui tue et c’est le cas de le dire : welcooooome aux têtes de mort. Dès qu’un joueur obtient 3 têtes de mort, son tour est terminé et il ne marque aucun point.
Par contre si vous faîtes dès votre premier lancer 4 têtes de mort minimum vous avez gagner le droit de vous rendre sur l’île de la Tête de Mort et autant vous dire que c’est pas l’île de la rigolade pour votre adversaire.
Votre compagnon de jeu va suer à grosse gouttes en espérant ne pas vous voir faire davantage de têtes de mort parce que sur l’île de la Tête de Mort c’est -100 points par tête de mort réalisée mouahaha (c’est le Capitaine Crochet qui s’en frotte les mains).
 
Les cartes Pirates à votre disposition vous offre (attention c’est pas toujours un cadeau) la possibilité de soit : 
  • Doubler vos points (si toutefois vous ne faîtes pas 3 têtes de mort)
  • Sauver vos points (en prévision d’une apparition du trio de têtes de mort)
  • Vous lancer un défi Sabre. S’il est rempli avec brio vous empochez les points mentionnés sur la carte. En cas d’échec c’est un malus qui va réduire votre score total.
  • Vous donner un coup de pouce : retrait d’une tête de mort sur le tour, démarrage du tour avec une pièce d’or ou un diamant.
  • Vous désavantager en commençant d’entrée avec deux têtes de mort. À voir comme un avantage si vous faîtes 2 têtes de mort dès le premier lancer pour vous rendre sur l’île de la Tête de Mort 😉
Les pièces d’or et les diamants sont les plus intéressants car leur valeur faciale, contrairement aux autres faces des dés, est de 100
 

Et le comptage des points dans tout ça ? 

Plus vous ferez une grosse suite de mêmes faces, plus vous gagnerez de points. 
Une suite de 3 vaut 100 points.
Une suite de 4 vaut 200 points.
Une suite de 5 vaut 500 points.
Une suite de 6 vaut 1000 points.
Une suite de 7 vaut 2000 points.
Une suite de 8 vaut 4000 points.
Le bonus trésor : Si dans une manche, tous les dés rapportent des points par exemple 2 diamants, 3 pièces d’or et 3 sabres, il y a un bonus coffre au trésor plein qui se rajoute équivalent à 500 points).
 
Le premier joueur qui a atteint les 6000 points déclenche le dernier tour. L’adversaire joue alors son dernier lancer qui peut être décisif et faire tout basculer ! 
 
Le pirate au plus grand nombre de points est le grand vainqueur de Mille Sabords.
 

Notre première partie, vue par Barbe Rousse alias Lolo :

*Lolo speaking*À l’abordage moussaillon ! 
C’est parti il faut faire 6000 points pour vaincre mon ennemi juré, la friponne Coco.
Je lance les dés pour scorer mais voilà que je pioche une carte maudite : 1 tête de mort..
Bougre d’âne mon jet de dés laisse aussi à désirer car je fais deux têtes de mort et voila que je dois passer mon tour
 Je passe les dés à Coralie qui pioche une belle pièce d’or et qui, grâce à son talent (je dirais plutôt à sa chance mais j’ai pas envie de me faire taper voyez-vous…) fait un joli 2200 points en un tour… 
Bref je suis très mal barré !
 Je me fais rapidement distancer par mon adversaire mais j’arrive petit à petit à réduire l’écart quand soudain Coralie rentre sur l’île aux morts… 1400 points en moins et une belle victoire pour Madame. Bravo !
La partie se solde sur un 7100 à 5300.
 

Avis de Loïc le Barbe Rousse des mers :

J’avoue que faire une petite partie de Mille Sabords de temps en temps je trouve ça plutôt cool. Les parties sont relativement courtes (30 minutes) et le suspens est à son comble du début à la fin. 
Personnellement j’adore aller sur l’île aux têtes de morts pour enlever de précieux points à mon adversaire : c’est mon côté sadique, j’y peux rien.
Bon après j’avoue que face à Coralie, je ne suis pas très chanceux. Généralement je prends une bonne déculottée. Du coup, à chaque fois qu’on joue à Mille Sabords tous les deux je préfère faire une seule partie parce que j’ai vraiment pas de chance à ce jeu (ou alors c’est madame qui a le popotin bordé de nouilles…) .
Ceci étant, Mille Sabords est un très bon jeu de dés. Les cartes bonus amènent pas mal de piment dans le jeu et c’est vraiment le gros point fort du jeu.
Sans ces cartes, on aurait pu reproduire facilement le jeu avec des dés classiques en remplaçant tout simplement les faces des dés du jeu par les numéros d’un dé classique.
J’aurai donc préféré un petit plus de diversité dans les bonus à travers ces cartes Pirates pour venir approfondir le jeu et sa durée de vie. Dommage aussi qu’il n’y ait pas de variantes pour amener de la nouveauté dans le gameplay du jeu.
Mais très honnêtement, excellent jeu de dés, de hasard et de gestion du risque
Je recommande pour des petites parties décontractées avec son partenaire de jeu !
 

Avis de Coco la petite corsaire effrontée :

Mille Sabords, que je sois sur un jour de chance ou tout son contraire, me procure un plaisir fou d’y jouer.
C’est un jeu que je trouve très dynamique quand on est deux. 
Les tours vont vite et une partie peut se terminer en 15 minutes si un des deux joueurs a une chance phénoménale et score une grosse suite d’entrée de jeu.
C’est le jeu d’été, d’apéro ou d’après boulot qui dynamise les foules
Quand je joue contre Lolo c’est vrai que c’est souvent moi qui ait plus de chance que lui et je comprends que ça puisse le décourager. 
Le tout c’est de savoir s’arrêter quitte à faire des petits scores. Mieux vaut être sûr de marquer 400 points par 400 points plutôt que faire le gourmand et tout perdre sur son tour.
Ce qui est cool c’est que jusqu’au bout rien n’est joué puisque les cartes Pirates sont là aussi pour donner de sacrés coups de pouces ou au contraire mettre des gros bâtons dans les roues. 
En définitive, Mille Sabords c’est plein de rebondissements donc ne criez pas victoire trop vite…!
 

Les points forts :

  • Règles simples à assimiler, on joue rapidement
  • Jeu de hasard tout le monde a une chance de gagner
  • Gameplay dynamique 
  • Bonus et malus permettent de relancer la partie 

Les points faibles :

  • Une plus grande diversité dans les cartes Pirates aurait été appréciable 
  • Un jour sans peut vite démoraliser un joueur qui a la poisse

Note /20 : 17

Et vous, avez-vous jouer à  ?
 
Quelle note attribueriez-vous à ?
 

Partager

Ça vous a plu ?
Alors partagez avec vos amis et votre famille, ça nous ferait énormément plaisir !

  • 5
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Tu es libre de découvrir notre jeu GRATUIT --->